Beurre de coco maison

Bon, alors je sais pas si ça va vous intéresser, moi moi ça me rend DINGUE de me dire qu’on peut faire ça soi-même. Je suis tombée là-dessus par hasard, et il fallait que j’essaie. Il s’agit donc de fabriquer soi-même du beurre de coco.

Pour un pot d’environ 300 ml :

Entre 250 g et 300 g de noix de coco déshydratée en poudre.
Rien d’autre. C’est fou non ?

– Mettez la noix de coco dans le bol de votre robot (avec la lame au fond, là).
– Mettez-le en marche. Selon les robots et leur puissance, ça peut prendre entre 10 et 20 minutes (donc ça peut être un peu long). La noix de coco va se coller aux parois, donc de temps en temps, avec une spatule, remettez-la vers la lame. Plus vous approcherez du but, moins vous aurez besoin de le faire.
– La poudre va devenir humide, puis carrément liquide. Ça sera fini à ce moment là.

La consistance est liquide-épaisse, mais granuleuse, ce qui ne me gêne personnellement pas. En refroidissant, le beurre va durcir, et pour l’utiliser il faudra le réchauffer (quelques secondes au micro-ondes ça marche super). Il faut le conserver à température ambiante, et surtout pas au frigo.

Vous pouvez vous en servir pour mettre sur des crêpes, avec du sucre de canne, ou en tartine le matin avec de la confiture de framboise ou des tranches de banane. En salé avec une soupe de lentilles corail, ou avec du potiron, ça doit être bon aussi.

 Non ?

 

Sur ce blog de génie, on peut aussi trouver :

18 commentaires

  1. Dis donc, je voudrais pas balancer mais entre les lentilles, le sucre et la coco t’en fous partout à côté à chaque fois !
    Fais gaffe un peu (non mais).
    Signé : la psychorigide des macarons qu’est trop jalouse de tous tes ptits jouets en plastique

  2. Quand je les ai achetés, la vendeuse du le magasin de jouets, m’a demandé si c’était pour offrir (pour savoir si elle devait les emballer). J’ai répondu « non ». Petite humiliation.

  3. Superbe idée que je garde dans un coin de ma tête pour un jour où j’ai du temps. Merci pour ce très beau blog ! Bonne journée !

  4. OH MIAM. Je n’ai pas encore tenté le beurre de coco maison (10 minutes de robot = trop long pour la feignasse) mais ta photo de crêpe au beurre de coco me fait baver…

  5. HMMMMM… je ne peux laisser passer ça..
    Je pense bien que ça se dévore en un quart de clin d’oeil, mais tu le conserves combien de temps ??

  6. Je pense que ça se conserve hyper longtemps (c’est très gras, donc j’imagine que ça se conserve comme les autres purées d’oléagineux du genre Hervé, des mois et des mois donc) ! Pas au frigo par contre, à température ambiante :)

  7. Ah ouais, genre on peut faire son beurre de coco soit même ? Ca coûte un peu un bras je trouve et de se dire qu’il suffit d’acheter de la coco en poudre et de la laisser tourner dans un robot c’est assez fou !
    Il faut définitivement que j’essaye.
    Question, ça durcit genre beaucoup ?

  8. Mais OUI, c’est le truc le plus génial du monde ! Ça durcit beaucoup oui : à température ambiante, quand tu prends avec un couteau par exemple, ça fait des copeaux (gras quand même). Mais par exemple, ce matin j’en ai mis sur des toasts, et la chaleur du pain grillé a fait fondre le beurre de coco juste ce qu’il faut. Avec du « miel » de dattes dessus, c’est TROP BON. C’est différent de l’huile de coco, c’est plus consistant, et c’est opaque.

  9. D’accord, oui autant pour moi, j’ai en effet confondu beurre et huile.
    Mais du coup avec ce que tu dis, comme ça a l’air de beaucoup se solidifier, il devrait être possible de s’en servir dans des préparations crues par exemple ?
    Et le miel de dattes, je ne connais pas du tout, c’est quoi donc ? J’imagine que c’est du faux-miel, mais ça m’intrigue !

  10. Ah oui, ça s’utilise sans doute très bien en cru.
    Le « miel » de dattes, c’est en fait une espèce de sirop de dattes (fait soit uniquement à partir des dattes, soit avec un peu de sucre en plus). Ça se trouve dans les épiceries orientales (j’en ai vu sous l’appellation « mélasse de dattes »). Moi tout est écrit en hébreu dessus, mes grands-parents m’ont ramené ça d’Israël, du coup je sais pas trop ce qu’il y a dans le mien. En cherchant dans Google, le premier résultat : http://www.le-comptoir-des-saveurs.com/boutique/index.php?main_page=product_info&products_id=328. C’est HYPER BON.

  11. Au top ! J’ai mis ça dans mes favoris, je digère pas trop trop les dattes, mais il faudrait que je puisse mettre la main sur un pot quelque part que je vois ce que ça donne sous forme liquide comme ça.
    Merci pour la double découverte de la journée (coco et « miel »)

  12. Mais ouiii, le beurre de coco c’est juste magique, j’avais fait ça pour une pâte à tartiner crue.
    J’achète encore de l’huile de coco car c’est pas tout à fait pareil puis en plus mon robot va rendre l’âme si je continue à l’utiliser comme je le fais.

  13. waouh alors là il va y en avoir vite fait un pot dans mon frigo… j’imagine déjà ça dans un gâteau au chocolat !

  14. Je pense que tu vas adorer. Par contre, il ne faut pas le mettre au frigo mais le conserver à température ambiante (il durcit déjà beaucoup hors frigo).

  15. Beurre de coco.
    Bonjour et merci pour cette recette. Pouvez-vous me conseiller un robot ménager qui puisse faire le beurre de coco (ici on ne vend pas le vitamix). Je suis allée voir le magimix XL 5200, mais, ces robots à tout faire ne me rassurent pas trop ! En dépit du prix, 200 euros plus cher ici que chez vous, on dirait qu’ils ne sont pas très solides. Et vous, quel robot avez-vous utilisé pour ce beurre de coco svp ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *