Carpaccio de courgettes au citron, à l’ail et au basilic

Avant tout, pour vous amadouer, un capybara qui se fait gratouiller. N’êtes-vous pas jaloux de cette personne (celle qui gratouille) (bon, en vrai ça doit être dans un zoo ou un truc du genre donc c’est pas si super, mais quand même) ?

(Source : imgur)

Cet été, il y a eu les orgies de prunes du jardin, Sallie Ford and the Sound Outside aux arènes de Montmartre (Sallie avait des lunettes papillon et une mignonne robe à fleurs). Il y a eu Roald Dahl à l’ombre des grands arbres, les petits-déjeuners décadents de pêche blanche et de banane au chocolat fondu (fonctionne aussi trop bien en dessert), Wayne’s World et le colley de Garth (où l’on se souvient bien trop tard que tous les films de notre enfance ne sont pas bons à revoir), les cafés latte glacés. Le petit port de Sainte-Marine, la mer trop froide mais en fait trop bonne, les hortensias délavés, un chapeau de paille oublié dans la maison de Bretagne, sur un fauteuil à fleurs dans la salle à manger.

Pour l’heure, je rêve de feuilles mortes, d’écharpes et de chocolats chauds, parce que je fais partie de ces gens pénibles qui ne sont jamais contents du temps qu’il fait.

Si vous voulez une idée d’entrée fraîche et délicieuse, ce petit carpaccio de courgettes est formidable, super simple à faire et ultra rafraîchissant. Les courgettes sont un peu cuites par le citron, c’est tout à fait divin.

Pour 2 personnes qui traînent au rayon des fournitures scolaires : 

Une courgette
Un citron pressé
Une cuillère à soupe d’huile d’olive
Une petite gousse d’ail
Quelques feuilles de basilic frais
Un peu de féta végétale (facultatif, ça sera méga bon sans aussi)
Des pignons de pin si, comme moi, vous avez pas pathétiquement la flemme d’aller au magasin bio
Du sel

– Coupez votre courgette (si vous avez une mandoline c’est super, mais avec un couteau vous pouvez le faire aussi – un jour j’arriverai à me servir de ma mandoline sans me vider de mon sang) en rondelles très très fines.
– Dans un grand bol, versez le jus du citron pressé, l’huile d’olive, la gousse d’ail pressée, une grosse pincée de sel.
– Mélangez le tout avec les rondelles de courgettes.
– Laissez mariner pendant au moins une heure au frigo, en remuant une ou deux fois si les courgettes ne sont pas entièrement recouvertes de jus de citron.
– Munissez-vous de votre plus belle assiette, et disposez joliment les rondelles de courgettes (ou faites un gros tas dans un bol moche, ça sera aussi parfait).
– Ciselez les feuilles de basilic, faites griller les pignons (si vous en mettez) dans une poêle, ajoutez tout ça dessus, et émiettez la féta.
– Personnellement, ça + du pain grillé et de la tartinade de lentilles, avec de la mangue en dessert et je suis heureuse. Je suis pas chiante quand il fait chaud (si).

Sur ce blog de génie, on peut aussi trouver :

32 commentaires

  1. Genre tu reviens avec une recette ultra simple mais qui en jette de mille !
    Comme ça quoi.
    C’est vraiment très beau à voir, et que je crois que ça doit faire le plus grand effet surtout découpé si fin comme ça (i wish i had a mandolin, although i think i may have one in my set of things to grate veggies)
    Avec du basilic en plus c’est juste <3

  2. Löu : merci beaucoup dis-donc, ça fait plaisir de bon matin.
    Emmanuelle : tu vas FORCÉMENT aimer :)

  3. Il fait si chaud que je n’ai envie de rien et encore moins de me bouger les fesses pour bricoler un p’tit quelque chose à manger.
    Du moins ça, c’était avant de lire cet article *o*

  4. Bonjour! Je suis une nouvelle lectrice. Et j’aime les capybaras, je voudrais être un capybara, ils me donnent l’impression de regorger de sagesse à rester tranquillement impassibles, donc merci pour ce billet. Ah, et pour la recette aussi, j’ai une courgette à cueillir demain qui va finir comme ça.

  5. Il me fait de l’oeil ton petit carpaccio et puis tu as réussi à m’amadouer avec une image probablement sortie d’un zoo, très fort…
    Ton récit estival sent bon le soleil et moi je prolongerai bien un peu. Je fais parti de ces gens qui ne se lassent pas du beau temps (et enlève cette écharpe ou je m’énerve !).

  6. Mathieu : ha, le pouvoir de la courgette au citron !
    Magali : ho la CHANCE d’avoir une courgette à cueillir, je veux une maison avec un potager !
    Mlle Pigut : c’est tellement mignon un capybara, on dirait une grosse marmotte !

  7. Testé et approuvé ! Je vais tenter la tarte tomates-aubergine-basilic demain, j’adore tes recettes mais…surtout quand elles sont faciles.
    Ah, et je me suis bien coupée avec ma mandoline.

  8. Tessa : Cool ! Sinon je pense que c’est LA condition pour utiliser une mandoline, si on ne verse pas un peu de sang c’est qu’il y a un problème.
    Adèle : C’est du Shichimi Togarashi (un mélangejaponais de piment et d’épices). J’ai une maladie, apparemment, je peux pas m’empêcher d’en mettre partout.

  9. Il n’y avait pas de pignons dans le placard, mais nous avons dégusté cela ce midi avec une courgette jaune ! C’était très bon :) (et je ne me suis pas vidée de mon sang avec la mandoline !)(si on y va doucement et précautionneusement normalement tout va bien !)

  10. Han bien vu ♥ c’est frais, léger, ça change, car perso les courgettes je les mange toujours de la même façon depuis quelques mois : en spaghettis :)

    Ahahaha la mandoline, cet outil super mais méga dangereux sans la protection, ma main s’en souviens encore :)

  11. Agathe : trop bien ! Je surjoue un peu pour la mandoline, mais il faut quand même être super concentré quand on s’en sert, souvent je fais ma tête en l’air et pouf, un bout de doigt en moins.
    La fourmi : ça faisait longtemps que tu ne t’étais pas manifestée, ça me fait plaisir de te lire hihi.
    Laura : j’ai jamais fait des spaghettis de légumes encore. Tu les fais à la mandoline aussi ?

  12. Miam ça a l’air trop bon, je vais essayer ! Je n’ai pas de mandoline (mon père s’est découpé la moitié de la main avec, depuis ça me fait légèrement peur T__T) mais j’ai un Spirelli pour faire des spaeghettis de légumes, je suis sûre que ce sera top !
    Merci :)

  13. Hey, mais j’avais loupé ça, moua !
    Ca a l’air trop bon et c’est pile dans ce que j’aime en ce moment : un bon crû ! ;-)
    Merci beaucoup – et moi aussi je kiffe le Shichimi Togarashi ♥

  14. Ah tiens et maintenant que je viens de lire les autres commentaires, je me permets de m’incruster :
    – pour la courgette, je la mange aussi toujours en spaghettis, mais ça se fait au spiralizer (prononcer: ‘spiwalaïseur’) et ça ressemble à ça : http://www.irelandsrawkitchen.ie/images/Spirilizer.jpg
    – et sinon, avoue, les petits points orange, c’est ton sang après le passage mandoline – dangereux cte truc, c’est que ça coupe… ;-)

  15. Ophélie : ça a l’air trop bien ce truc ! Avec le Spirelli, de ce que j’en ai compris (mais je me trompe peut-être), ça « gâche » tout le centre du légume, comme un taille-crayons quoi. Alors que là, tout est spaghettisé ! Encore un truc qu’il me faut !

  16. c’était DI-VIN! recette faite hier soir: sauf que j’ai profité d’avoir récolté des tas de noix chez mes parents la semaine dernière pour les mettre à la place des pinions! trèèèès bon!

    réaction de mon mec « OOOOOUUUUIIII une nouvelle recette!!!! »

  17. Cool Sarah ! Ha, ça me fait bien plaisir. Trop bon avec des noix, bonne idée !

  18. délicieux! fait ce midi avec une courgette jaune (et mon robot qui m’a permis d’épargner mes petits doigts…)… c’est vraiment un régal…

  19. il est même parfait ce carpaccio tout le monde l’adore et quand il fait chaud, Mmmmmm

  20. top la recette plein d humour en plus. je ne savais plus quoi faire avec mes courgettes du jardin a profusions.merci

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *