Montréal

Je reviens de Montréal. J’ai vécu chez ma copine Élodie (ma meuf, mon âme-soeur) pendant deux semaines, sur Le Plateau, près de la mignonne rue Laurier, dans un petit immeuble en brique typique de la ville, avec un escalier extérieur. L’appartement, hyper Instagrammable, était rempli de livres, de vieilles cartes de géographies, de planches botaniques, de coussins à motif chien, de tapis chaleureux (jonchés de peaux de melon, la passion de Tao, le chien). Dans la chambre d’Elodie il y avait des tissages, des cristaux, deux grosses jarres de kombucha maison avec des gros SCOBYs dedans (Symbiotic Culture of Bacteria and Yeast) (petite pensée pour Morgan qui aura un haut-le cœur à la lecture de ces lignes) (j’avoue).
Ce qui est super quand on passe deux semaines dans une ville, c’est qu’on a le temps de glander, de visiter des trucs sans se mettre la pression, de VIVRE dans la ville, juste.

Pendant ces deux semaines :

– J’ai fait plein de yoga au Studio Wanderlust.
– Je me suis achetée un petit carnet dans le quartier chinois.
– J’ai mangé un croissant vegan au Café Dei Campi.
– Je me suis endormie dans 3 parcs (celui du Jardin Botanique, à côté de l’étang rempli de tortues et de grenouilles), dans le Parc Laurier, à côté de la maison, et dans le parc Lafontaine ← mon préféré).
– J’ai acheté un parfait pull gris avec des manches ¾ dans une friperie (et le mec à la caisse m’a dit qu’il adorait la France mais qu’il était choqué parce qu’on maltraitait notre langue en utilisant trop d’anglais) (mec : calme-toi).
– J’ai appris à faire du kimchi avec Odile, et j’ai eu une odeur d’ail sur les mains pendant trois jours.
– Je suis montée sur le Mont-Royal et j’ai marché dans les sentiers de forêt toute seule en ayant hyper peur. C’était trop bien.
– J’ai pique-niqué avec Elodie et Marion.
– J’ai un peu dessiné dans mon carnet, en terrasse de café.
– J’ai prononcé la phrase « aaAAaaah j’ai trop mangé » 223 fois. Il faut dire, j’ai mangé en quantité : des quesadillas au fromage (vegan), des nachos au fromage (vegan), des sandwiches au tempeh et à la mayo (vegan), des sandwiches au Végépâté (vegan) (ok j’arrête de dire « vegan »). De la tarte au citron vert (à la lime) meringuée (une crue et une pas crue), du gros gâteau façon tiramisu plein de glaçage, un sunday chocolat – vanille avec plein de sauce au caramel et au chocolat, un cupcake au citron glacé à la framboise, un brownie au chipotle, un brownie coco – cardamome, deux burgers, de la poutine (jettez moi des pierres, je n’ai pas trop aimé la poutine : je ne comprends pas le principe de manger des frites mouillées. Mettez moi autant de fromage fondu que vous voulez, mais gardez votre sauce brune). Des smores. Des cookies double chocolat, mélasse-gingembre, beurre de cacahuète (beurre de peanut <3). Cette liste est un peu flippante a posteriori. Je me rends compte pourquoi j’ai eu une gueule de bois de bouffe un matin. Parce que même si tout le reste des repas j’ai mangé de la salade, ça compense clairement pas.

Les buns au tempeh grillé des Satay Brothers au marché Atwater

Le cupcake citron-framboise chez Sophie Sucrée

Les croissants au chocolat du Café Dei Campi (avec le bras d’Odile <3 

– J’ai rencontré les meilleures personnes (Odile, Alexis, Alexa, Charlie, Marion, Asami, Jenni) <3
– J’ai ENFIN acheté la BD Pinkerton.
– J’ai vu des libellules baiser.
– J’ai appris à dire « branlette espagnole » en québécois (mais j’ai OUBLIÉ).
– Je me suis acheté des Ginger Chews (meilleurs bonbons au gingembre qui collent aux dents).
– J’ai fait du Bixi (le Vélib Montréalais).
– J’ai vu un écureuil harceler un couple au parc Lafontaine pour un sandwich (le bol du couple).
– J’ai entendu le générique de Véronica Mars dans un magasin d’objets anciens.
– J’ai bu 547 litres de kombucha (je n’aurais pas survécu sans, si vous relisez la liste de ce que j’ai mangé).
– J’ai visité deux musées, dont un qui avait un énorme ptéranoton en origami accroché au plafond.
– Je n’ai eu que deux ampoules au pied, ce qui est un exploit si on considère les millions de kilomètres que j’ai parcourus.
– J’ai vu Élo se faire un smoothie Oréos – salade verte, c’est bon, les 380 euros de mon billet d’avion sont rentabilisés.

A l’aller ET au retour, je n’ai eu personne à côté de moi dans l’avion (j’ai une technique).

Ces vacances étaient tellement parfaites, je suis repartie avec tellement d’amour dans le coeur… D’ailleurs mon corps n’est pas d’accord avec mon retour, je suis malade. Ou alors je détoxe.

Continue Reading

Chocolat blanc à la noix de coco

En mars je suis allée à Portland avec Élodie. J’ai marché des miles et des miles (1 mile = 1,609 km, super moyen mnémotechnique : 1 ciseau neuf – 1 6 0 9, wou), fait du yoga, bu des jus verts sans céleri (j’ai eu beau me mentir à moi-même pendant des années, je m’accepte désormais telle que je suis, et celle je suis est une personne qui trouve que le céleri est la cause de 92% des maux de la Terre). On a mangé des pizzas au Daiya qui file, du mac and cheese au Daiya qui file, et des gaufres salées au Daiya qui file. Kim Gordon faisait une lecture de Girl in a Band à Powell’s, et on l’a OUBLIÉE parce qu’on était trop occupées à acheter du Daiya qui file chez Whole Foods. Sérieux, quel est notre problème ?

J’ai acheté cette photo à House of Vintage pour 1$, je crois que c’est mon achat préféré de tout le voyage, me demandez pas pourquoi.

Quand j’étais petite, je mangeais des tonnes de Galak à la noix de coco parce que c’était la meilleure chose au monde (avec les tartines de Milka grillées au four). Il existe bien un équivalent, le Vantastic Foods, mais à chaque fois que je vais à Un Monde Vegan il y en a plus, du coup je l’ai jamais goûté (j’ai par contre goûté le nature qui est trop délicieux). Du coup, hier j’ai fait du chocolat blanc à la noix de coco (inspirée par Mély).

Cliquez coquin-e-s !

Pour une tablette :
35 g de beurre de cacao
15 g d’huile de coco
60 g de sucre glace (si vous en avez pas, passez du sucre « normal » au blender)
Une pincée de vanille en poudre
1 cuillère à soupe de noix de coco râpée

– Faites fondre l’huile de coco et le beurre de cacao.
– Ajoutez le sucre glace et battez bien pour qu’il s’incorpore. Magie, ça blanchit !
– Ajoutez la vanille en poudre et la noix de coco râpée.
– Versez dans votre moule. Tout le monde n’a pas de moule à tablettes, du coup si vous avez un moule à glaçons en silicone, ou même, vous savez, les couvercles de boites de thé en métal. Ou attendez que ça soit plus maniable et faites un petit emballage avec du papier sulfurisé. Trouvez un truc, versez dedans, et hop, au frigo le temps que ça se fige (si vous êtes pressé-e, au congélo).
– Gardez le au frigo, dans une boite hermétique !

J’ai 8 ans, c’est super ♥

Continue Reading

Petites mousses très légères au citron

Bonjour.

En février, je suis allée en Inde pendant la Shivaratri (la fête de Shiva) . J’ai caressé un veau de 3 jours qui s’appelait Shiva, et j’ai appris que Shiva était le dieu du yoga. Du coup j’ai acheté un super tote bag Shiva.

J’ai bu des noix de coco fraiches sur la plage, j’ai fait du yoga tous les matins et tous les soirs, j’ai médité sous les étoiles et le vent et le bruit des vagues, bravé ces enfoirés de moustiques dans les effluves de citronnelle. J’ai vu des bébés singes, des chèvres excitées qui bouffaient des déchêts, des vaches placides qui bouffaient des déchêts, des chiens errants gentils, j’ai fait du bateau, j’ai mangé de l’aloo gobi épicé et de la pomme-cajou pas très mûre.

J’ai fait des succulentes mousses au citron parce que je suis obsédée par le citron. D’ailleurs la prochaine recette contiendra aussi du citron.

 Pour 4 mousses au citron super (ou plus si vous faites de petits pots, comme moi)
400 g de tofu soyeux
70 g de jus de citron fraîchement pressé
2 cc de zestes de citron (ou plus, ou moins, goûtez)
1/2 cuillère à café de vanille en poudre
40 g de sucre de votre choix
2 cc d’huile de coco
1/2 cc d’agar-agar (si vous voulez une mousse plus ferme, libre à vous d’en mettre plus, moi je déteste  quand c’est trop gélatineux).

– Blendez tout joyeusement, un peu longtemps, pour faire rentrer plein d’air dans la crème et faire des bulles.
– Transférez dans une casserole et portez à ébullition pour activer l’agar-agar, et remuez pendant une minute.
– Versez dans des petits pots et laissez reposer au frigo pendant quelques heures (une nuit c’est bien mais je pense qu’il y a moyen d’attendre moins longtemps).

Bonus chantilly de coco
Une boite de lait de coco bien gras (ici du Organi, qu’on trouve en magasin bio).

– La veille, mettez votre boite de lait de coco au frigo pour que le gras se fige (j’ai conscience de bien vous faire rêver avec ce choix de mots).
– Le jour même, vous constaterez que d’un côté vous aurez de la crème (voyez la photo plus haut), et de l’autre du liquide. Virez le liquide et gardez le pour un smoothie par exemple, et récupérez la crème.
– Fouettez comme un-e beau-elle diable-sse, ajoutez de la vanille si c’est ce que vous aimez, et hop, mettez une bonne cuillère sur vos mousses.
– Merveille ! Légèreté ! Acidulité !

Continue Reading

La Bretagne

Dans le train pour Quimper, dans un rayon d’un mètre, il y a  3 marinières et un ciré jaune.
Une femme qui a une grosse bouche et des petites lunettes mord dans l’alu qui entoure son sandwich et je reste en apnée tant qu’elle ne s’en est pas sortie.
Le type en face de moi a un Discman avec un CD dedans. J’entends du saxophone s’échapper des ses écouteurs.
La vieille dame du carré à côté lit des nouvelles écrites par un ami à elle qui est commissaire de Police.
Une petite fille franco-vietnamienne a bien rigolé quand elle m’a vue arriver en courant, rougeaude et suante, en catastrophe, une seconde avec la fermeture des portes.

Il me reste quelques jours dans le Finistère Sud où je mange des crêpes à la bière (les miennes), des artichauts, et du tofu au sésame, au citron vert et à la coriandre.

– Sinon, je suis sur Instagram : mon petit nom c’est debkvetches (« kvetch » ça veut dire « geindre », « se plaindre », en Yiddish. Ça ne me ressemble évidemment absolument pas).
LA playlist parfaite pour rouler dans la campagne d’où surgit l’océan. Vous y trouverez beaucoup de rock des années 90, les Beach Boys, NTM, des vieilles choses, un scientologue, une seule chanson de Britney Spears (ce qui peut être un défaut ou une qualité) et mille autres trucs super (j’ai tellement bon goût !) : 22 juin 2011 (si vous n’avez pas Spotify, je vous suggère de le télécharger car c’est formidable).
– J’ai hyper envie de faire un gâteau avec du chocolat et de la banane dedans mais il me manque la moitié des ingrédients. Il est minuit passé et je dois attendre demain. Vivement !

(Photos de La Torche, Saint-Guénolé, le Cap de la Chèvre – pas dans l’ordre)

Continue Reading

Lisbonne

Lisbonne, c’est une de mes nouvelles villes préférées. Il y a des ruelles trop jolies avec du linge qui sèche aux fenêtres, des petites places mignonnes avec des terrasses de cafés, la mer, des gens gentils, des collines et des vues folles, des citronniers , des mouettes, des pavés, du soleil, et des azulejos partout. Allez-y.

Côté restos, je vous recommande Terra, à deux pas du jardin du Príncipe Real et de son impressionnant cèdre de Buçaco. Il s’agit donc d’un resto vegan à 70 %, avec un buffet à volonté où TOUT est délicieux et parfumé (pourtant,  je suis pas fan des buffets en général, je trouve que tout a tendance à ramollir et à être pas super frais). Je me suis régalée de petites pommes de terres rôties aux herbes et aux oignons, de champignons à la coriandre et à l’ail, de seitan au curry, de beignets d’aubergines croustillants, de petits falafels, de salade fraîche de radis et de poivron croquant… Et comme j’étais vegan et que selon eux je ne pouvais pas profiter à 100% du buffet qui comportait quelques plats végétariens, ils m’ont en plus concocté un petit seitan de la mer pané au citron et au persil, sans que je ne demande rien (j’étais bien trop occupée à ne plus savoir où donner de la tête tellement tout était beau et bon). Et si vous avez besoin d’un argument en plus pour y aller, ils ont au mur une photo dédicacée du Dalaï Lama.

Et je ne peux pas vous laisser avant d’avoir partagé avec vous ce gif merveilleux d’Amy Poehler (dont je suis amoureuse) déguisée en Kim Jong-il.

 

Continue Reading