Chocolat cru aux dattes Medjool

Ces derniers temps : j’ai consommé mon poids en oranges et en gingembre frais, j’ai dépensé 90 euros en trucs pour courir chez Décathlon,  j’ai lu le formidable The perks of being a wallflower et j’ai eu intensément envie d’écrire un roman sur l’adolescence, j’ai mangé du pourpier pour la première fois de ma vie (c’est hyper bon et plein d’omégas 3), j’ai commencé à chanter dans un groupe et trouvé que c’était la chose le plus excitante au monde, j’ai vu tous les X-Men (j’aime bien Magneto et Wolverine, et vous ?), j’ai acheté un petit bol jaune chez Emmaüs, et c’est devenu mon bol préféré.

Je ne suis pas allée courir une seule fois, je me suis rendue compte que je ne savais pas ce qu’était une BB Cream (à chaque fois j’ai la flemme de chercher) j’ai bu du jus pommes-céleri-gingembre et aimé ça malgré ma haine historique pour le céleri, j’ai remarqué qu’il n’existait presque aucun épisode de Friends dépourvu de blague homophobe, j’ai récupéré 1 kilo et demi d’incroyables dattes Medjool de chez ma mère en Israël, j’ai décidé de revoir Twister que j’avais bizarrement adoré en 1996 et ce n’était PAS une bonne idée (en plus je confonds toujours Helen Hunt et Jodie Foster)(et Nicolas Cage et Kevin Spacey), j’ai pris des billets d’Eurostar pour aller voir Louis CK à Londres en mars, je suis tombée amoureuse de Leonard Cohen et je me suis ensuite souvenue des paroles de Pennyroyal Tea de Nirvana : « Give me a Leonard Cohen afterworld so I can sigh eternally ».

Sinon : si vous souhaitez être de bonne humeur, allez voir ce tumblr de génie. Le jeu, c’est de retrouver Momo, le super chien, dans les trop jolies photos prises par Andrew Knapp (qui a un Instagram, aussi). C’est un Où est Charlie rigolo et mignon, si vous voulez.

Pour être de bonne humeur vous pouvez aussi faire du chocolat maison, cru, et sans sucre ajouté !
On lit pas mal de choses sur les bienfaits du cacao cru, et je ne sais pas trop sur quel pied danser. C’est a priori plus « santé » que le cacao torréfié vu qu’il n’a pas été chauffé à haute température. C’est plein d’antioxydants (mais bon, soyons honnêtes, il y a mille autres sources d’antioxydants, et c’est clairement pas pour ça qu’on en mange hein). Mais je trouve surtout ça super intéressant au niveau du goût, c’est très différent du chocolat « classique », beaucoup plus doux et subtil.
J’ai fait pas mal d’essais en variant les sucrants : sirop d’agave, sirop d’érable, sucre de coco (MIXEZ le en sucre glace avant, faites pas comme moi). Mais cette recette d’Elenore du chouette blog Earthsprout est ma préférée. Le sucrant est mon petit chouchou : les dattes Medjool (j’en profite, avec ma cargaison israélienne !), et la recette ne comporte que 3 ingrédients de base. Il faut certes les avoir, mais ça vaut le coup (et le coût, car ne le cachons pas, le cacao cru coûte une blinde).

Pour deux bonnes grosses tablettes (moi j’ai doublé, j’en ai eu 5) :
- 100 g de dattes Medjool (poids dénoyauté)
- 30 g de cacao en poudre cru
- 70 g  de beurre de cacao (la recette d’origine préconise 85 g)(vous pouvez aussi remplacer une partie du beurre de cacao par de l’huile de coco : j’ai essayé et MIAM)
Ensuite c’est customisable à souhait : vanille en poudre, sel non raffiné (mon choix = vanille + sel), piment séché, zestes d’orange, gingembre frais ou confit, fruits secs, fleurs séchées, huiles essentielles de votre choix…

Mais qui est donc ce comédien déguisé en Lego ? (fabriqué par Ak, ce petit génie)

C’est hyper simple :
- Coupez le beurre de cacao en tout petits morceaux, râpé, presque : plus ça sera petit, plus ça ira vite à fondre. Faites ça au bain-marie (il faut savoir que le beurre de cacao fond à environ 35°C). Remuez régulièrement. ATTENTION : à aucun moment le chocolat ne doit rentrer en contact avec de l’eau.
- Dans un robot à lame en S (ou votre blender, mais c’est plus chiant de tout récupérer après), mettez les dattes dénoyautées, le cacao, le sel, la vanille, et le beurre de cacao fondu.
- Ici vous avez deux choix :
Soit vous avez des moules à tablettes, auquel cas, c’est le moment de tout verser dedans.
Soit vous n’en avez pas, et dans ce cas, mettez tout dans un petit bol au frigo pour quelques minutes, le temps que ça épaississe. Quand vous pouvez le manipuler (former un boule molle avec les mains en gros, vous imaginez le truc), versez sur du papier sulfurisé et modelez 2 rectangles en pliant le papier autour.
- Laissez refroidir au frigo ou au congélateur si vous êtes pressés, et démoulez.
Goûtez :  WHOOO, MAMA !
- Je vous conseille de conserver vos chocolats au frigo (dans un récipient hermétiquement fermé, pour qu’ils absorbent pas les odeurs autour), ils ont tendance à ramollir un peu sinon.

PS : imaginez que ces chocolats sont en forme de cœur et ça fait une note de St Valentin !