Cookies au sirop d’érable et aux noix

Il est 13H32, je suis levée depuis environ 25 minutes.

Je vais être claire, la seule raison pour laquelle je suis debout (= vautrée sur la canapé + sous le plaid) est que j’avais trop faim dans mon lit. En 25 minutes, j’ai décidé de ne surtout pas me laver, et de descendre dans la cuisine (je vis dans un duplex – pourvu d’un escalier hélicoïdal flippant) me faire un latte soja, des toasts de pain aux céréales avec de l’avocat, de la fleur de sel et un peu d’ail en poudre (rien ne me fait peur le « matin »).
Mon programme de la journée s’est établi de lui-même : continuer à être sous le plaid au fond du canapé. Regarder des Buffy. Manger des trucs.

Hier soir, on était chez des copains pour le réveillon. Mes cookies au sirop d’érable ayant été réclamés à cor et à cri, j’en ai ramené plein, qui ont été engloutis avec de nombreux commentaires incluant le mot « tuerie ».
C’est donc logiquement que j’ai décidé du thème de cette première note. Je suis pas du genre à garder une bonne recette pour moi, et ça m’énerve trop, les gens qui font ça. Sérieusement, POURQUOI faire ça ? Pour faire son intéressant. Je suis pour propager la joie et les gros culs.
Prenez-donc bonne note de ce qui suit.

Cette recette est tirée du livre merveilleux d’Isa Chandra Moskowitz, Vegan with a vengeance.

La première fois que je l’ai faite, j’ai changé des trucs parce qu’il y avait des ingrédients que je n’avais pas. Puis je l’ai refaite avec les bons ingrédients et je l’ai trouvée moins à mon goût. Du coup, la recette que je vais vous donner est la recette modifiée.
C’est une recette de saison, riche et réconfortante,  pleine de sucre et de gras. (Enfin le sirop d’érable c’est tellement incroyable qu’il n’y a pas de saison pour en manger, je me suis enfilé ces cookies tout l’été alors que j’aurais pu me régaler de glaces à l’eau.)
Avec la petite note de sel, cette recette est parfaite.

Pour une petite quarantaine de cookies super il vous faudra

125 ml d’huile végétale neutre (pépins de raisin par exemple)
6 cuillères à soupe de sirop d’érable
1 sachet de sucre vanillé
150 g de sucre de canne blond
3 cuillères à soupe de lait végétal (au choix : soja, avoine, riz…)
2 cuillères à soupe rases de farine de tapioca (ou de fécule de maïs, de pomme de terre ou d’arrow root…)
175 g de farine T65
Les 3/4 d’une cuillère à café de sel (ne pas l’oublier, ça fait une vraie différence)
1 cuillère à café de levure
150 g de noix concassées

– Préchauffez votre four à 180 °C.
– Mélangez l’huile végétale, le sirop d’érable, le sucre vanillé et le sucre jusqu’à ce que tout soit incorporé. Bon, l’huile se séparera un peu du reste mais c’est pas grave, c’est normal.
– Ajoutez le lait végétal, la farine de tapioca (ou la fécule), et mélangez bien jusqu’à ce que ça ressemble à du caramel.
– Ajoutez la farine, la levure et le sel. Mélangez.
– Ajoutez les noix concassées et mélangez bien.
– Sur une plaque, mettez du papier sulfurisé. Faites des petits tas (genre une cuillère à soupe) espacés de 4-5 cm (ils s’étalent pas mal).

Et hop, au four pendant 8 à 10 minutes selon votre four. Moi j’ai mis 9 minutes et c’était très bien.

Quand c’est cuit, sortez la plaque, laissez refroidir pendant deux minutes (les cookies ne sont pas manipulables à ce stade, ils sont trop mous : au bout de deux minutes ils auront un peu durci) puis transférer sur une grille pour qu’ils refroidissent (aidez-vous d’une spatule ou d’un très gros couteau, ça sera plus sage).
Ils sont croustillants autour et fondants et riches à l’intérieur (regardez-moi ça). Conservez les dans une boite en fer.

Régalez-vous. Devenez gros. Remerciez-moi. Enfin remerciez Isa.

Sur ce blog de génie, on peut aussi trouver :

32 commentaires

  1. wiiiiiii !!! propager la joie et les gros culs, ça c’est bon esprit ! Sinon j’ai goûté ces cookies et je peux vous dire que c’est objectivement une tuerie.

  2. cool!
    une nouvelle recette de cookies à essayer. J’adore les recettes de cookies. J’avais un copain vegan, ensemble on faisaient des gâteaux vagan, c’était pas facile! Mais ça m’a appris à cuisiner autrement et avec plus d’imagination. Et le résultat était toujours surprenant.

  3. Vous êtes formidables !
    Camille, tu vas pas être déçue, ils sont vraiment trop bons. La seule « difficulté » est de réussir à les faire cuits, mais pas trop. Faut connaître son four quoi.

  4. Je pense qu’après le marathon du biscuit de Noël réalisé ces derniers jours (semaines), je suis mûre pour me remettre aux cookies! :)

  5. c’est indécent! c’est parfait! je suis pour le partage du gros cul aussi!
    Alléluia Alléluia!

  6. Je possède Vegan with a Vegeance depuis des années et je n’avais jamais remarqué cette recette. Merci, maintenant j’ai hâte de l’essayer !!

  7. Ca a l’air vachement succulent sur les photos ! Mais j’aime pas trop les noix alors si je teste ce sera avec des noix de pécan :)

  8. Un plaid? Des Buffy? Des cookies? ça c’est un supère programme pour commencer l’année!

    Arf, la cuisson des cookies… ça m’a toujours pausé problème. Mais ils ont l’air trop bon pour ne pas tenter ma chance avec ta recette !

  9. Je suis on ne peut plus d’accord avec Norethrud ! Manque que le chéri, sous le plaid, mais c’est une autre histoire…

    Et merci à toi, donc, de partager avec nous ces cookies ! Les cookies, c’est toujours une bonne façon de débuter ^^

  10. Si même Kek a aimé :)

    Juste un petit com’ pour dire que l’expression « propager la joie et les gros culs » je la trouve magique =3

  11. Ah! De l’humour, une bonne plume et de la gourmandise, je sens que je vais adorer ton site! :) à quand la prochaine recette??

  12. éventuellement, je peux DONNER du gros cul au lieu de le partager ? J’en ai justement un petit supplément, là… ou alors « je partage mon gros cul avec un cul moins gros », ça passe aussi ?

  13. Je vais tenter ça mercredi prochain… je suis nouvelle dans la pâtisserie, et c’est vrai que ça a l’air d’une grosse tuerie, cette recette. Je suis aussi tentée de remplacer des noix par des noix de pécan, qui se marient assez bien avec le sirop d’érable (à mon goût). Et vive les fondements plantureux.

  14. Je les ai testés aujourd’hui, ils sont effectivement énormes (dans tous les sens du terme).
    J’avais fait des tas de pâte trop gros et pas assez espacés, alors je me suis retrouvée avec une plaque de cookie XD. Et il y a juste un peu trop d’huile à mon goût. Mais sinon ils sont PARFAITS.

  15. Trop bien Noiram ! J’aime bien que les gens se régalent. Pour l’huile, j’ai juste peur qu’en diminuant le dosage, il ne soient plus aussi moelleux-fondants en fait. Mais faut tenter :)

  16. Je ne suis pas vegan, et du coup je suis carrément épatée par ces patisseries sans oeuf. d’abord ils sont hyper beaux : mon fils de trois ans a passé toute la cuisson scotché au four à me demander s’ils étaient bientôt cuits. et surtout ils sont bons à se rouler par terre, damned !

  17. Ces cookies ont l’air trop bons, et pourtant je ne suis pas du tout cookies normalement…
    Et tes photos trop belles, faut pas me faire croire que tu les as prises un jour de flemme, ou alors tu es vraiment trop trop douée ! Quoi qu’il en soit on a trop de chance d’avoir ton blog :).

  18. Bonjour bonjour!
    J’ai une grande question qui m’empêche présentement de poursuivre la recette : est-ce que mon huile St-Bertrand Omega 3 ferait l’affaire comme « huile neutre » ?

  19. Coucou Mia ! Alors je ne sais pas trop, l’idée c’est que l’huile que tu utilises n’ait pas de goût prononcé qui empiéterait sur le reste. C’est à toi de voir, je ne connais pas la St-Bertrand Oméga 3. Mais si elle est douce, pourquoi pas :)

  20. J’hésite presque à poster mon commentaire au beau milieu de cette standing ovation…
    Parce que mon commentaire à moi est plutôt mitigé : je les trouve pour ma part trop huileux et bien trop sucrés, ces cookies..
    Je garde donc pour le moment la recette de ma moman. Aux oeufs et au beurre salé.

  21. Ho mince, je suis désolée que ça ne t’ait pas plu ! C’est vrai qu’ils sont gras et sucrés, mais c’est ce qui fait qu’ils sont à tomber, me concernant. C’est peut-être une question de goût, simplement ? :)

  22. Bonjour, bonjour
    Ces cookies sont GRANDIOSE, on arrête pas de me demander d’en refaire enfin j’ai légèrement changer deux trois truc mais tout en restant 100% Vegan :D

    Prochain test ce sera pépite choco/caramel mais faut que je trouve des pépites de caramel :/

    Mais j’ai eu quelques petits problème de cuisson peut être que tu peux m’aider. La première fois, il était trop cuit car j’ai voulu les faire un peu doré mais à la fin il était dur mais bon quand même mais la deuxième fois j’ai réussi la cuisson mais ils ne se sont pas étalés du tout :/
    j’ai changé de sirop d’érable car le premier était du sirop d’érable mais 5% d’érable et le reste que de l’eau et l’autre c’était du 100% sirop d’érable, j’ai pas trop compris mais est ce que c’est du à ça ?

  23. Salut Florian !
    Alors déjà, je suis contente que les cookies t’aient plu, même si tu as eu des petits soucis de cuisson. Concernant le sirop d’érable, j’utilise toujours du vrai sirop d’érable (100% érable, donc). Pour la cuisson, les cookies ont l’air pas cuits quand tu les sors du four, c’est ça l’astuce qui change tout. Et ils finissent de cuire pendant les quelques minutes que tu les laisses refroidir sur la plaque avant de les transférer sur la grille. A ce moment là ils auront durci mais seront quand même hyper fondants dedans. Si ils ne se sont pas étalés, c’est qu’il n’y a pas assez de liquide dedans. Tu es sûr de tes mesures ? Sinon, rajoute un peu de lait, qu’ils aient une texture crémeuse qui se tient quand même (mais ça m’étonne parce qu’ils s’étalent à fond chez moi). J’espère que tes prochains seront parfaits :)

  24. Nouveau test, ça a marché :D
    là il se sont étalé, ce qui est bizarre, mais cette foisci j’ai remplacé le lait de riz par du lait de soja, mais maintenant faudrait que j’trouve du chocolat vegan car le mien ne l’est pas :/

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *