Cookies à la banane, aux noix et au chocolat

– Aujourd’hui j’ai vu que le week-end prochain il allait faire 21°C à Rome. Ça m’a donné envie de mettre des robes d’été et des tongs. Et puis après je me suis dit qu’il ne me restait pas tant de temps que ça pour profiter de mes bottes fourrées toutes douces et de ma parka-cocon. Et des bons thés fumants, et du plaid sur le canapé, et de l’odeur de feu de bois dans les rues.
– J’ai envie d’aller à la piscine. Peut-être que j’irai demain. J’ai hâte qu’il fasse beau pour qu’ils ouvrent le toit.
– Mes grands-parents m’ont ramené du « miel » de dattes d’Israël, c’est trop bon. C’est une espèce de sirop épais fait avec des dattes et du sucre, c’est du pur génie. D’ailleurs j’aurais pu en mettre dans la recette qui suit à la place du sirop d’érable, ça aurait été malin.
– Hier j’ai mangé des crêpes à la bière avec du sucre de coco. Ça n’a pas du tout le goût de noix de coco, ça fait plutôt penser à du caramel. C’est assez décadent.

 

Ceci est mignon, ceci est sans rapport.

Je crois que je suis bien partie pour un cycle cookies. Je viens en effet d’acheter Vegan Cookies Invade your Cookie Jar de Isa Chandra Moskowitz et de Terry Hope Romero, et toutes les recettes font trop envie.

Pour les petites merveilles qui suivent, je me suis inspirée d’une de leurs recettes (en la modifiant, comme d’habitude). Ces cookies sont nourrissants et ont un bon goût rustique grâce à la farine de petit épeautre complet et aux noix, ils sont moelleux grâce aux flocons d’avoine, et réconfortants grâce au chocolat et à la banane. Ils font des supers cookies de petit-dej parce qu’ils ne sont pas trop sucrés ni trop gras. C’est des cookies bons pour vous ! Alors aimez-vous et faites les, vous ne regretterez pas.

Pour une quinzaine de cookies

Une banane trop mûre (environ 90 g)
30 g de lait végétal de votre choix
1 cuillère à café d’arrow-root (ou de la fécule de votre choix : pomme de terre, maïs, farine de tapioca…)
45 g d’huile de pépins de raisin (huile neutre)
60 g de sirop d’érable (si vous avez du sirop de riz c’est ce qui était préconisé dans la recette d’origine mais j’en avais pas)
30 g de sirop d’agave
1 sachet de sucre vanillé (7,5 g)
115 g de farine de petit épeautre complète (si vous n’en avez pas, toutes les farines peuvent convenir, mais une farine complète donnera un goût plus rustique)
1/2 cuillère à café de sel
1/2 cuillère à café de levure chimique
100 g de  flocons d’avoine
70 g de noix diverses (noix, noisettes, amandes, noix de cajou pour moi)
50 g de chocolat noir

– Préchauffez votre four à 180 °C.
– Dans un grand bol, mélangez la banane bien écrasée (mixée, même) avec l’arrow-root et le lait végétal.
– Ajoutez l’huile, le sirop d’érable, le sucre vanillé, le sirop d’agave. Mélangez bien.
– Ajoutez la farine, le sel, la levure. Mélangez.
– Ajoutez les flocons d’avoine, mélangez.
– Concassez les noix que vous aurez choisies, puis passez les 4-5 minutes à la poêle en remuant pour qu’elles grillent mais ne brûlent pas.
– Mettez les dans la préparation, puis ajoutez le chocolat concassé à son tour. Mélangez. La pâte reste plutôt humide, c’est normal.
– Couvrez une plaque de papier sulfurisé, faites des petits tas de pâte et écrasez les un peu. Laissez 3 cm entre chaque cookie.
– Mettez au four environ 11 minutes. Les bords doivent colorer un peu. Sortez du four, laissez refroidir 5 minutes sur la plaque, puis transférez sur une grille.
– Régalade suprême de croquant et de fondant.

Le lendemain, comme ils contiennent peu de matière grasse, ils commencent à sécher un peu. Vous avez donc deux solutions : soit tout engloutir le jour même (recommandé), soit congeler le surplus et décongeler (en laissant sur une grille à température ambiante 15 minutes) quand vous en avez envie !

Sur ce blog de génie, on peut aussi trouver :

19 commentaires

  1. Tout ça me donne très envie, mais quand je lis la liste des ingrédients je me dis toujours « Bon… pfff… bin une autre fois alors. »
    Je pense qu’il faudrait que je t’emprunte, que tu me tiennes la main jusque dans le supermarché bio du quartier et que tu me fasses un petit placard de trucs de base indispensables.
    Et je me pose aussi des questions du genre : « farine de petit épeautre complète », après avoir passé 15mn à galérer à la trouver dans les rayons des 1001 farines bio, est-ce que j’ai une chance de la réutiliser pour autre chose ?

    Bon, en tout cas pour moi qui suis fan de banane-choco, ça a l’air bien bon *__*

  2. Alors : la farine de petit épeautre donne un bon petit goût mais est parfaitement remplaçable par une farine de blé classique. Ceci dit, si un jour ça te tente de goûter, ça vaut le coup parce que c’est bon, et puis tu peux l’utiliser dans n’importe quoi pour remplacer la farine de blé (pâte à tartes, gâteaux, muffins, si tu fais ton pain aussi, c’est super). Pour l’arrow-root, tu peux remplacer ça sans problème par n’importe quelle fécule (maïs, pomme de terre…). Moi j’utilise toujours ça ou de la farine de tapioca, mais c’est juste par habitude. Le sirop d’agave ça se trouve en supermarché maintenant, Bjorg en fait !

  3. Bonjour, j’aime beaucoup ton blog, que j’ai découvert grâce à « à manger et à boire ».
    Toutes tes recettes donnent envies, les photos sont superbes, et j’aime bien que tu balances pas simplement ta recette, mais que tu agrémentes le tout avec un petit message, une photo ou vidéo rigolote… Bref sympa, appétissant, merci

  4. Merci pour la réponse !
    Je pense que je vais me laisser tenter par la farine d’épeautre.
    Je me répète mais je trouve que ce serait super-cool par ici une petite liste d’ingrédients de base dans ce genre, qui font complètement extra-terrestre pour des gens comme moi mais qu’on peut facilement intégrer dans une cuisine de tous les jours… :)

  5. Pour ma part j’ai déjà un peu integré les basiques des magasins bio pour cuisiner (arrow-root, purée d’amande etc…), mais j’ai toujours un problème avec les différentes huiles ; la pépin de raisin par exemple, pourquoi utilises-tu cette huile et pas une autre dans cette recette? Question de goût?

  6. Même question que Mia pour l’huile, et merci pour la précision concernant la farine et le remplacement possible de l’arrow-root : je pensais qu’il me manquait plein d’ingrédients mais au final j’ai à peu près tout ce qu’il faut pour faire ta recette !

  7. L’huile de pépins de raisin est une huile neutre en goût. C’est celle-ci que j’utilise pour ne pas masquer le goût des autres ingrédients. Si vous avez une autre huile douce, ça marchera pareil :)
    Du coup j’ai précisé dans l’article, pour la farine et l’arrow-root :)

  8. Merci pour ta réponse. Je vais tenter avec la Lesieur « isio 4 » : mélange d’huiles de colza, tournesol et pépins de raisin!

  9. Haaa, Isa Chandra Moscowitz, je la kiffe :-D
    J’ai bien envie de m’offrir « vegans cupcakes take over the world » dans la même collection que celui des cookies.

  10. T’as raison, il est super bien, toutes les recettes tirées de ce livre que j’ai faites étaient hyper bonnes.

  11. Super super super yum !
    Je viens de les faire, et ils sont trop trop trop bon !!!
    Merci pour ton blog, il me fait beaucoup rire en plus de me donner des idées et recettes super délicieuses ! :)
    xxx

  12. Cool ! Contente que ça t’ait plu. Merci à TOI pour ton gentil commentaire :)

  13. Je suis contente de voir une recette à base d’arrow-root ! Chez moi (ile de la réunion) on en fait de délicieux gateaux appelés : bonbon arrow-root !!
    J’adooore ton blog il me fait rire et me mets de bonne humeur à chaque fois, et me donne pleins d’idées !

  14. Bonjour! Les photos de ton blog font trop envie, alors je me suis lancé : ces cookies sont super bons ! (J’ai essayé aussi le gateau coco-framboise, il est bon mais un peu lourd à mon goût!) Surtout continue!

  15. François : trop bien ! Je suis contente qu’ils t’aient plu. Pour le gâteau coco-framboise, il est en effet bien riche, mais j’aime bien. Merci de faire des recettes d’ici hé !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *