Montréal

Je reviens de Montréal. J’ai vécu chez ma copine Élodie (ma meuf, mon âme-soeur) pendant deux semaines, sur Le Plateau, près de la mignonne rue Laurier, dans un petit immeuble en brique typique de la ville, avec un escalier extérieur. L’appartement, hyper Instagrammable, était rempli de livres, de vieilles cartes de géographies, de planches botaniques, de coussins à motif chien, de tapis chaleureux (jonchés de peaux de melon, la passion de Tao, le chien). Dans la chambre d’Elodie il y avait des tissages, des cristaux, deux grosses jarres de kombucha maison avec des gros SCOBYs dedans (Symbiotic Culture of Bacteria and Yeast) (petite pensée pour Morgan qui aura un haut-le cœur à la lecture de ces lignes) (j’avoue).
Ce qui est super quand on passe deux semaines dans une ville, c’est qu’on a le temps de glander, de visiter des trucs sans se mettre la pression, de VIVRE dans la ville, juste.

Pendant ces deux semaines :

– J’ai fait plein de yoga au Studio Wanderlust.
– Je me suis achetée un petit carnet dans le quartier chinois.
– J’ai mangé un croissant vegan au Café Dei Campi.
– Je me suis endormie dans 3 parcs (celui du Jardin Botanique, à côté de l’étang rempli de tortues et de grenouilles), dans le Parc Laurier, à côté de la maison, et dans le parc Lafontaine ← mon préféré).
– J’ai acheté un parfait pull gris avec des manches ¾ dans une friperie (et le mec à la caisse m’a dit qu’il adorait la France mais qu’il était choqué parce qu’on maltraitait notre langue en utilisant trop d’anglais) (mec : calme-toi).
– J’ai appris à faire du kimchi avec Odile, et j’ai eu une odeur d’ail sur les mains pendant trois jours.
– Je suis montée sur le Mont-Royal et j’ai marché dans les sentiers de forêt toute seule en ayant hyper peur. C’était trop bien.
– J’ai pique-niqué avec Elodie et Marion.
– J’ai un peu dessiné dans mon carnet, en terrasse de café.
– J’ai prononcé la phrase « aaAAaaah j’ai trop mangé » 223 fois. Il faut dire, j’ai mangé en quantité : des quesadillas au fromage (vegan), des nachos au fromage (vegan), des sandwiches au tempeh et à la mayo (vegan), des sandwiches au Végépâté (vegan) (ok j’arrête de dire « vegan »). De la tarte au citron vert (à la lime) meringuée (une crue et une pas crue), du gros gâteau façon tiramisu plein de glaçage, un sunday chocolat – vanille avec plein de sauce au caramel et au chocolat, un cupcake au citron glacé à la framboise, un brownie au chipotle, un brownie coco – cardamome, deux burgers, de la poutine (jettez moi des pierres, je n’ai pas trop aimé la poutine : je ne comprends pas le principe de manger des frites mouillées. Mettez moi autant de fromage fondu que vous voulez, mais gardez votre sauce brune). Des smores. Des cookies double chocolat, mélasse-gingembre, beurre de cacahuète (beurre de peanut <3). Cette liste est un peu flippante a posteriori. Je me rends compte pourquoi j’ai eu une gueule de bois de bouffe un matin. Parce que même si tout le reste des repas j’ai mangé de la salade, ça compense clairement pas.

Les buns au tempeh grillé des Satay Brothers au marché Atwater

Le cupcake citron-framboise chez Sophie Sucrée

Les croissants au chocolat du Café Dei Campi (avec le bras d’Odile <3 

– J’ai rencontré les meilleures personnes (Odile, Alexis, Alexa, Charlie, Marion, Asami, Jenni) <3
– J’ai ENFIN acheté la BD Pinkerton.
– J’ai vu des libellules baiser.
– J’ai appris à dire « branlette espagnole » en québécois (mais j’ai OUBLIÉ).
– Je me suis acheté des Ginger Chews (meilleurs bonbons au gingembre qui collent aux dents).
– J’ai fait du Bixi (le Vélib Montréalais).
– J’ai vu un écureuil harceler un couple au parc Lafontaine pour un sandwich (le bol du couple).
– J’ai entendu le générique de Véronica Mars dans un magasin d’objets anciens.
– J’ai bu 547 litres de kombucha (je n’aurais pas survécu sans, si vous relisez la liste de ce que j’ai mangé).
– J’ai visité deux musées, dont un qui avait un énorme ptéranoton en origami accroché au plafond.
– Je n’ai eu que deux ampoules au pied, ce qui est un exploit si on considère les millions de kilomètres que j’ai parcourus.
– J’ai vu Élo se faire un smoothie Oréos – salade verte, c’est bon, les 380 euros de mon billet d’avion sont rentabilisés.

A l’aller ET au retour, je n’ai eu personne à côté de moi dans l’avion (j’ai une technique).

Ces vacances étaient tellement parfaites, je suis repartie avec tellement d’amour dans le coeur… D’ailleurs mon corps n’est pas d’accord avec mon retour, je suis malade. Ou alors je détoxe.

Sur ce blog de génie, on peut aussi trouver :

14 commentaires

  1. Je pense souvent à toi ces temps-ci parce que je viens de commencer Freaks and Geeks (oui 15 après, je sais).
    C’est tellement romantique les libellules qui baisent ! Une fois j’en ai vu toute une nuée qui partouzait, trop mignon.
    (et évidemment : c’est quoi ta technique dans l’avion ??)

  2. Cet article m’enthousiasme. Certainement parce que j’aime bien les listes. C’est bien les listes. Genre pour lister…
    J’ai mangé un toast à l’avocat en te lisant, c’était cool. Et moi aussi j’ai commencé Freaks and Geeks, nous sommes des gens bien !

  3. Ca a l’air trop bon et gras, Montréal, je veux y aller. Les buns au tempeh m’intriguent particulièrement, je me demande si ça a la texture que j’imagine.
    J’ai passé une semaine à Malte où j’ai pas mal mangé aussi (mais surtout des raviolis), et à côté de moi, dans l’avion, il y avait un couple qui m’a expliqué qu’ils ne pouvaient pas couper le son des dessins animés de leur fille car sinon elle hurlerait, et que j’avais donc le choix entre les cris et Dora. Heureusement, c’est pas trop loin, Malte.

  4. Milky : alors t’aimes bien ? J’adore tellement cette série.
    La technique c’est super con, et il faut que l’avion ne soit pas plein pour augmenter ses chances. Mais en gros quand je choisis ma place pendant l’enregistrement en ligne, je prends toujours une place côté couloir sur le côté de l’avion, sur une rangée où quelqu’un a déjà pris la place côté hublot. Si l’avion n’est pas plein, les gens ont bof envie d’être entre deux étrangers et choisissent autre chose. Je sais pas si c’est super clair. Je te fais un schéma sinon :D

    Mathilde : Ah mais décidément ! Alors Freaks and Geeks ?

    Juliette : Le gras était en effet au rendez-vous. Ça a l’air super Malte aussi dis-donc. Pour Dora, si seulement les casques existaient… Je compatis. Moi y avait un ADULTE qui jouait sur sa console avec le son.

  5. Mais c’est tellement bien, je me demande comment j’ai pu vivre sans avoir vu ça avant ! J’ai l’impression de remédier enfin à une grosse lacune culturelle. Rien que ça. Et tant qu’on est dans la culture, je vais regarder Gilmore Girls ensuite. Je me demande ce que je faisais quand c’était diffusé… (Ah bah je viens de lire que le premier épisode est sorti en 2000. J’avais dix ans. Mon emploi du temps n’était pas hyper booké, mais je devais être occupée.)

  6. Rhô ! Déjà que je rêvais d’aller à Montréal, après la lecture de ce post, ça va juste devenir obsessionnel !!

  7. Sowa : c’est un gros gros coup de coeur, pour moi, Montréal, je pense que c’est impossible de pas aimer cette ville. Fonce !

  8. Tout a l’air dingue, mais surtout les croissants.
    Au fait, j’ai parcouru le blog parce que tu cloturais un article en disant que tu parlerais prochainement de ce que tu utilises comme shampooing, mais je n’ai rien vu ; tu utilises quoi comme shampooing/après-shampooing, du coup ?

  9. Coucou Jam ! Ah oui c’est vrai que je n’ai jamais fait cet article. Écoute en ce moment j’utilise du Desert Essence. J’alterne entre 4 : noix de coco, framboise, citron et citron – tea tree. Je n’utilise pas d’après shampooing car je suis la meuf la plus feignante de la terre. Mais il paraît que ceux de la même marque sont super.

  10. Deborah !
    Pour avoir vu le smoothie salade/oreo, j’avoue que c’était quasi louche…
    Mais c’est vrai qu’on est choyés à Montréal d’avoir autant d’options veganes ! Je recommande à n’importe qui de venir visiter, on pourrait même vous accueillir chez nous aussi ! (Dans notre appartement vintage du Plateau Mont-Royal…) On aime bien rencontrer des nouvelles personnes, particulièrement Tao (le chien).
    En tous les cas, j’espère que tout va bien pour toi en France et tu peux clairement revenir quand tu veux !
    À bientôt!

  11. Charliiiiiie ! J’avais pas vu ton commentaire ! Ahah « quasi louche ».
    Des bisous, et à VITE !

  12. Salut, tu sais dans plein de recettes vegan anglo-saxones on utilise de la « nutritional yeast », tu sais où ça se trouve en europe ?

  13. Rolalala mais qu’est ce que j’aime te lire! Pourquoi écris-tu si peu? Tant de frustration accumulée, et de trepignages en vue du prochain article^^
    Et je veux bien ta technique au fait pour la place libre dans l’avion, je déteste avoir un gros dégueu à côté de moi qui mange ses chips, ou essaie même juste de faire la conversation..

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *