Muffins fondants à la framboise

Ça fait 6 mois que je suis vegan.

En 6 mois, donc, j’ai appris tout un tas de trucs :

– On peut aisément remplacer son addiction au fromage fondu par une addiction aux tartines à l’avocat et à l’ail.
– Être vegan, c’est FACILE (vraiment). C’est juste de nouvelles habitudes à prendre.
– Le monde entier est obsédé par les protéines, vraisemblablement sans savoir ce qu’est une protéine (à part dans l’huile et le sucre raffiné, il y a des protéines dans tout).
– Si on n’aime pas parler de soi, être vegan peut être thérapeutique.
– Ma famille et mes amis sont apparemment plus cool que la moyenne des êtres humains (j’ai lu de ces trucs sur des forums, concernant les réactions de l’entourage…).
– Les gifs c’est trop bien.

Pour fêter ça, une super recette de muffins à la framboise, adaptée d’une recette d’Isa Chandra Moskowitz dans Vegan Cupcakes Take over The World. J’aime pas les cupcakes pleins de crème et de glaçage mais j’adore les muffins. Ceux là sont super légers, acidulés et quand même sucrés comme il faut.

Pour 8 gros muffins qui fondent dans la bouche

1 yaourt de soja de 100 g
140 g de lait de soja (ou un autre lait végétal)
80 g de purée de pommes nature (morceaux de pomme cuits en 4 minutes au micro-ondes avec un fond d’eau puis mixés, ou achetée)
3 cuillères à soupe d’huile neutre (pépins de raisin)
135 g de sucre de canne blond
1 sachet de sucre vanillé (ou 1 cuillère à café et demie d’extrait de vanille)
165 g de farine T 65
2 cuillères à soupe de farine de tapioca (ou de fécule de maïs)
1 cuillère à café et demie de levure
1/4 de cuillère à café de sel
125 g de framboises surgelées

– Préchauffez le four à 200°C
– Dans un saladier, mélangez le yaourt, le lait végétal, la purée de pommes, l’huile, le sucre et le sucre vanillé
– Ajoutez la farine, la farine de tapioca ou la fécule, la levure, le sel, et mélangez
– Mettez les framboises, mélangez
– Remplissez les moules à muffins PRESQUE en entier (en les ayant préalablement garnis de caissettes, ou de papier sulfurisé, ou de rien si vous êtes sans peur)
– Laissez cuire 19-20 minutes (quand vous insérez un couteau dans le muffin cuit, la lame doit ressortir à peu près propre – sans pâte, quoi, y a des chances qu’il y ait de la framboise dessus)
– Transférez sur une grille pour que ça refroidisse

Ce muffin était pourvu d’un gros nez.

Faites vous un bon Genmaicha et léchez-vous les babines en regardant Homeland.

Je pars à Lisbonne vendredi, si vous avez des adresses de trucs cool (en général), dites-moi ! J’ai déjà repéré un ou deux restos vegans qui ont l’air super. Je vous en parlerai peut-être à mon retour.

 

Sur ce blog de génie, on peut aussi trouver :

11 commentaires

  1. HAHA Lucky Luke ! Complètement WTF !
    À part ça, vivement la saison des framboises, ça a l’air mégatrobon. Je suis contente de voir que ça poste si régulièrement par ici :)

  2. non mais t’es obligée de dire « qui fondent dans la bouche » ? Je vais être obligé d’essayer maintenant !

  3. J’ai tout sauf la compote, je vais m’en acheter un peu pour en avoir toujours en stock, ça me changerais des muffins vegans à la banane que je fais tout le temps.

  4. Camille : en attendant vive Picard !
    Nobru : meeeerde…
    Capitaine Carotte : ces heures de sueur ont-elles payé ? Mon mec EST Carlton, c’est perturbant.
    La fourmi : en plus ils peuvent servir de base pour n’importe quels muffins, c’est trop bien la compote de pommes.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *