Muffins à la noix de coco et au citron

Quand je dis que fais des pâtisseries de façon entièrement végétale, je vois bien, parfois, le scepticisme dans le regard des gens. Sans beurre, sans œufs, c’est forcément MOINS BON. Et puis ils goûtent. Et ils trouvent ça trop délicieux. Ils comprennent que ce n’est pas de la sous-pâtisserie. Ils s’étonnent, même, qu’il n’y ait ni beurre, ni œuf dans ce succulent cookie ou dans cette crêpe moelleuse.

J’étais moi aussi pleine d’a prioris, avant. Mais MON DIEU, cette recette est parfaite. Honnêtement, faites là. Sérieusement. Si vous n’avez jamais fait de pâtisserie végétale et que vous aimez la noix de coco, c’est une super recette pour se lancer.

Pour changer, elle est tirée du livre Vegan Cupcakes Take Over the World. J’ai pas mis de glaçage parce que j’aime pas ça, et j’ai remplacé le citron vert (j’en avais pas ET j’avais envie de muffins coco-citron) par du citron jaune, donc. J’avais encore du beurre de coco, c’était l’occasion idéale pour l’utiliser (l’occasion étant : « j’ai envie de muffins »).

Pour 24 mini muffins (je pense que ça en fait plutôt 25 mais j’ai mangé plein de pâte crue – j’étais OBLIGÉE, j’allais pas faire une fournée pour un pauvre muffin) :

70 g de beurre de coco maison ou d’huile de coco (se trouve en magasin bio)
140 g de sucre de canne blond
1 sachet de sucre vanillé
250 ml de lait de coco
60 ml de lait de soja nature
1 (petite, pour moi) cuillère à café de zeste de citron bio
130 g de farine bise (T80)
1 cuillère à café et demie de levure chimique
1/4 de cuillère à café de sel
90 g de noix de coco déshydratée en poudre

– Préchauffez votre four à 200°C.
– Chauffez l’huile ou le beurre de coco pour qu’elle/il se liquéfie (au micro-ondes par exemple).
– Mélangez bien avec le sucre et le sucre vanillé, puis avec lait de coco, le lait de soja et le zeste de citron.
– Ajoutez la farine, la levure, le sel. Mélangez.
– Ajoutez la noix de coco.

Faites cuire 15 minutes pour des mini muffins, et de 20 à 25 minutes pour des muffins.

J’en ai mangé trois hier soir devant un épisode de Buffy (j’en suis à la saison 5 et j’aime bien) et deux au petit dej.

 

Sur ce blog de génie, on peut aussi trouver :

13 commentaires

  1. C’est la levure de boulanger (saccharomyces cerevisiae), qui vient soit en cubes frais soit en poudre, tandis que la levure chimique c’est à base de bicarbonate.
    Le levain est à base de levure naturelle oui (la bière aussi).

  2. testés hier, avec un certain nombre de modifs : comme je voulais un goût très citronné, j’ai rajouté le jus de mon citron, et comme mon chéri n’aime pas la noix de coco râpée, j’ai mis du pavot à la place : du coup, le résultat était très humide, mais curieusement ça nous a rappelé les perles de coco, des patisseries chinoises qu’on adore

  3. Pour la noix de coco rapée, on ne sent pas trop sa texture en fait, elle est mélangée dans la pâte et absorbe les liquides, du coup ça fait juste quelque chose de très moelleux. En tout cas, si c’était bon, c’est l’essentiel :)

  4. Je veux des muffins à la noix de coco maintenant… Tes photos donnent envie de mordre dedans tout-de-suite.

    PS : Pour le levain, il est soit à base de levure de boulangerie (levain « normal »), soit de bactéries et éventuellement un tout petit peu de levure (dans le cas du levain naturel = la farine moisie à la maison, comme dans l’temps).

  5. Ils sont exquis ! Par contre, je les ai fait version XL, et même avec 25 minutes de cuisson ils sont restés bien humides… Je re-testerai en mini, pour les croquer en une bouchée ! :)

  6. une merveille, ma première recette de patisserie sans oeufs, sans lait et sans beurre mais je suis pas déçu. En format mini, 20min au four, résultat très très bon! A refaire encore et encore

  7. En fait cette recette est devenue un classique dans ma famille, mais on la fait en gâteau et en version éco : de l’huile de pépin de raisin (ou autre) à la place de l’huile de coco, pas de lait de soja (mais éventuellement un peu plus de lait de coco), on met pas de zeste de citron. Et un peu de chocolat noir fondu sur le dessus pour faire un glaçage fastoche. C’est toujours trop bon, hyper rapide et on n’a pas besoin de beaucoup d’ingrédients.
    Pour faire un gros gâteau il suffit de doubler les quantités (mais en gardant les mêmes c’est bien aussi, ça fait juste un gâteau moins haut). Voilà, encore merci :)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *