Risotto aux champignons, au lait de coco et à la coriandre

 

Cette semaine, je suis tombée par hasard sur ça (cliquez) :

Quelle idée de génie ! Il me faut des moules à chocolat en forme de crâne. Je veux faire les mêmes, c’est trop cool.

Pour 3 qui comptent manger des crânes en chocolat en dessert (ou pour 2 et y aura du rab) :

1 oignon
300 g de champignons de Paris
150 g de riz arborio
100 ml de vin blanc
Environ 600 ml de bouillon de légumes très chaud
2 cuillères à soupe de crème de coco (ou de lait, ça marchera super aussi)
un petit bouquet de coriandre
1 grosse cuillère à soupe de sésame
1 gousse d’ail

Je ne suis pas sûre que ma façon de procéder soit hyper orthodoxe (pour changer), mais c’est comme ça que je fais et c’est très bon. Je cuis d’abord les champignons parce que ça prend plein de place avant de réduire, et puis je les rajoute à la fin, quand le riz est presque cuit. Note : c’est un risotto avec une grande proportion de champignons (c’est comme ça que j’aime bien, je trouve ça frustrant les risottos avec presque pas de légumes). Vous pouvez évidemment réduire.

- Faites blondir l’oignon coupé en petits cubes dans un peu d’huile d’olive.
- Ajoutez les champignons, mélangez, couvrez pour 2 ou 3 minutes, ils vont rendre plein de jus. Puis enlevez le couvercle et mettez le feu un peu plus fort. Remuez et laissez cuire jusqu’à ce que le gros du jus soit absorbé.
- Mettez de côté avec le reste éventuel de jus.
- Dans la même poêle, mettez le riz avec une cuillère à café d’huile, mélangez pour l’enrober.
- Ajoutez le vin, laissez le riz tout absorber.
- Ajoutez le bouillon petit à petit, en couvrant le riz, puis en le laissant tout  absorber avant de rajouter encore un peu de bouillon.
- Quand vous voyez que c’est bientôt cuit (goûtez), ajoutez les champignons, mélangez, laissez absorber éventuellement le jus, ajoutez un peu de bouillon si il en reste.
- Quand c’est cuit et que tout le liquide est absorbé, ajoutez la crème de coco, puis hors du feu la gousse d’ail écrasée, le sésame, et la coriandre ciselée. Salez à votre goût.
- Servez bien chaud  !

Le goût de crème de coco est subtil mais bien là, et la coriandre parfume tout trop bien. Miam.