Frichti à la pâte de curry rouge

Saviez-vous que Wulfégonde était un prénom ? Et Vultrade ? Suavegothe ? Les reines mérovingiennes sont une source inépuisable de rigolade. Je pense, moi-même appeler ma fille Bilichilde (là, normalement, vous avez Billie Jean dans la tête pour la soirée). Ou Ultrogothe (meilleur prénom du monde).
En rentrant d’un anniversaire chili-poilade-mérovingienne chez des copains hier, notre chauffeur de taxi nous a raconté qu’après une partie de Craps qui avait mal tourné, dans les années 70, il avait été poignardé 6 fois et laissé pour mort avenue Parmentier. Il nous a aussi dit que quand il était jeune, il faisait Paris-Casablanca en 24 heures d’une traite, et ça m’a donné envie de revoir Casablanca.

Il caille, donc voici une recette-réconfort. Enfin, « recette »… Je me fais violence pour peser, parce que je fais des frichtis tout le temps, et je mets dedans ce que j’ai sous la main. J’ai hésité à le mettre sur le blog, mais c’était tellement bon et parfumé que hop.

Pour 2 bonnes parts :

100 g de votre tofu fumé préféré
75 g de semoule (de blé complet pour moi)
80 g de pois chiches déjà cuits
80 g de tomates concassées (en bocal), ou 40 g de concentré de tomate délayé dans 40 g d’eau (en gros, hein, c’est pas une science exacte)
2 grosses cuillères à café bombées de pâte de curry rouge Thaï (ATTENTION : il s’agissait ici de curry rouge qui n’arrache pas la tronche, allez-y petit à petit)
2 ou 3 cuillères à soupe de lait de coco (j’ai du Organi de chez Naturalia, autant dire que c’est de la crème : il est figé dans la boîte, même à température ambiante)
1 à 2 cuillères à soupe de Shoyu (au goût)(ou du sel)
400 g de chou de Shanghaï (ou du Pak Choï, ou N’IMPORTE QUEL légume que vous aimez, vraiment, c’est une recette ultra-modulable)
De la coriandre fraîche (plein)
De l’ail déshydraté en poudre (plein) ou 2 gousses d’ail fraîches

– Commencez par faire gonfler la semoule dans un bol à part : versez 1 volume d’eau bouillante sur 1 volume de semoule, couvrez. Ça prend quelques minutes, c’est fastoche et hyper rapide.
– Pendant ce temps, faites revenir des dés de tofu fumé dans un fond d’huile d’olive jusqu’à ce qu’il grille de tous les côtés. Réservez.
– Séparez les côtes blanches du vert des choux de Shanghaï. Coupez grossièrement le blanc, mettez dans un un wok avec un fond d’eau, couvrez et laissez cuire 5 minutes. Remuez.
– Ajoutez la tomate, les pois chiches, la pâte de curry rouge, le lait de coco, et la semoule cuite. Si c’est trop sec, ajoutez un chouïa d’eau. Mélangez.
– Ajoutez les feuilles vertes elles aussi grossièrement coupées. Couvrez 2 minutes. Mélangez.
– Ajoutez le Shoyu (au goût),  plein d’ail, la coriandre.
– Ajoutez le tofu fumé.
– Mangez en regardant un épisode de The Shield.

Sur ce blog de génie, on peut aussi trouver :

13 commentaires

  1. Miam ton frichti me fait saliver…
    Pour les prénoms, après moult discussions avec les copains, ils ont choisi Théocraste pour notre enfant si c’est un garçon, et Goldoraka si c’est une fille (ceci dit Goldorak et ses variantes ne doivent pas exister dans l’état civil).

  2. Je n’avais jamais entendu parlé du terme frichti, c’est rigolo je trouve comme nom !
    Avant de lire les ingrédients, je pensais que le vert c’était des épinards, comme quoi.
    En tous cas, niveau plat complet en nutriment, et puis avec du goût je pense qu’on est bon là :)

    Quant aux prénoms, roh là là, vraiment ? Déjà Cunégonde, bien connu, mais je trouve qu’on s’y fait pas, mais alors ceux que tu as cité …

  3. Ton frichti est très appétissant !

    Ah, les prénoms mérovingiens, joie de mes cours d’histoire quand j’étais à la fac… Au moins ceux des reines étaient-ils originaux, parce que quand on doit retenir au moins une trentaine de rois qui n’ont pas plus de 4 ou 5 prénoms différents au total, c’est l’horreur !

    Sinon, rien à voir mais toi qui regardes pas mal de séries, tu connais Games of Thrones ?

  4. je suis mal élevée mais j’viens quand tu veux manger chez toi ♥
    (j’te refilerai des cupcakes (je pense que là, elle va accepter le deal)) ;)

    Frichti, ma mère disait ça quand on était mômes ♥

    Wulfégonde quoi, c’est énorme ça :)

    Bon sinon bah c’est tout beau, tout appétissant et j’arrive :)

  5. Végébon : ahah. Bons choix.
    Löu : avec des épinards ça doit aussi être hyper bon.
    Anna : merci ! Sinon oui, je regarde, j’en suis à la saison 2, là. Et toi ?
    Laura : j’aime ton deal ♥

  6. Coucou Soelie,
    Ça se trouve dans les épiceries asiatiques (j’achète la mienne à Paris Store).

  7. Je viens de tester et c’est trop trop trop trop bon !! Et merci pour la grande découverte du tofu fumé, je sens que je risque de tomber dans l’addiction tellement c’est bon ! :)
    Merci encore pour ton blog et tes gif !
    xxx

  8. marionmn : trop bien, t’as fait la recette ! Je suis hyper contente que ça t’ait plu. Le tofu fumé c’est tellement délicieux. Prochaine étape pour toi : le tofu lactofermenté au Tamari poêlé.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *