Le Vegan Burger de Joe Allen

Ce midi, on est allés déjeuner chez Joe Allen, à Étienne Marcel (vers les Halles, donc), parce qu’ils proposent sur leur carte un « Vegan Burger ». Comme j’ai oublié mon reflex, vous n’aurez donc pas de photo, mais à la place, un habile dessin.

J’avais bien pris soin de regarder le menu avant d’y aller, et même de les contacter pour être sûre que le « Vegan Burger » qu’ils proposaient sur la carte était bien vegan (on sait jamais). Concernant les ingrédients du burger, pas de problème. Concernant le pain, je sais que les pains à burgers contiennent presque systématiquement du lait, je préférais donc vérifier. La personne qui m’a répondu m’a très gentiment et spontanément scanné l’étiquette du pain. C’est pas foufou, il s’agit d’un pain industriel Harry’s. J’ai décortiqué l’étiquette en question : huile de palme, conservateurs, émulsifiants (« d’origine végétale », dit le site d’Harry’s, mais c’est probablement aussi à base d’huile de palme). ET L-cystéine.

Alors la L-cystéine, c’est un « agent de traitement de la farine ». J’ai passé ma soirée à faire des recherches là dessus, parce que quand on cherche « L-cystéine » dans Google, on tombe sur des trucs de fou : genre, ça serait fait à base de cheveux humains. Je suis tombée sur des textes de loi qui indiquent qu’en gros, c’est interdit en Europe. Mais il semblerait que ça soit un marché juteux en Chine, notamment, parce que fabriquer ce truc à partir de cheveux humains coûte bien moins cher que de faire de la L-cystéine synthétique. Enfin en tout cas, on ne vaut pas tellement mieux, en Europe, parce qu’on a absolument le droit, par contre, d’utiliser des plumes de canard ou de poulet pour la fabriquer. SYMPA. J’ai envoyé un mail à Harry’s pour leur demander l’origine de la L-cystéine présente dans leurs pains, et je n’ai pas eu de réponse. Sur leur site, ils disent que tous leurs additifs sont d’origine végétale (« Seuls le lait, le beurre et les œufs sont d’origine animale (vache-poule) »), j’ai donc décidé de faire confiance, parce que c’est quand même super rare, un resto non vegan qui propose une VRAIE option vegan (et pas « seulement » végétarienne).

Verdict (parce que je m’égare) : moui. Le pain est assez nul, comme prévu (franchement, un resto connu pour ses burgers (« Our Famous Hamburgers since 1972 », dit la carte) qui utilise des pains Harry’s, je comprends pas trop, mais bon, je dois être snob). Il n’y a pas d’autre sauce que le ketchup présent sur la table (mais avec le supplément avocat, ce n’est pas gênant, c’est pas sec quoi). La galette (avoine, tofu, graines de courges bio, précisent-ils) est bonne et moelleuse, mais comme elle est frite, le goût des composants se noie sous le goût d’huile, dommage. Le reste est classique. C’est pas mauvais, mais c’est pas dingo, quoi. Les frites sont faites maison, et elles sont bonnes.
C’est donc une bonne solution si vous avez faim et que vous êtes dans le quartier, ou que vous voulez bruncher avec vos potes (et pouvoir manger autre chose que du pain et une salade de fruits).

Sur ce blog de génie, on peut aussi trouver :

4 commentaires

  1. Je ne pense pas qu’il soit vegan malheureusement (le pain ne l’est pratiquement jamais parce que c’est souvent du pain brioché au lait, voire à l’œuf). Je les appellerai à l’occasion pour demander :)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *