Vermicelles de riz au pak choï

– J’ai vu Horrible Bosses et c’était nul (mais y avait Charly Day de It’s Always Sunny in Philadelphia).

Master of Karate, and friendship for everyone

– J’ai appris que dans l’épisode de Friends où Joey sort avec une fille très petite qui le tape,  la fille c’est Punky Brewster. L’actrice s’appelle Soleil Moon Frye, et c’est son vrai prénom (Soleil Moon).

– Je n’arrête pas d’acheter des Honey Pomelo. Si vous ne connaissez pas, c’est un fruit de génie. Ça se trouve généralement dans les magasins asiatiques (je bénis le ciel d’avoir emménagé à côté d’un Paris Store). C’est une sorte de pamplemousse énorme avec la peau très épaisse, des super gros quartiers (on doit tout éplucher pour les manger, y compris la peau de chaque quartier qui est très sèche). La chair est un peu croquante, très sucrée, et pas amère comme les petits pamplemousses classiques. C’est TROP bon. L’intérêt d’avoir un Paris Store au pied de sa maison (presque), c’est qu’on peut y acheter plein de trucs super, comme du chou chinois, du sucre de coco (oh mon dieu, avec des crêpes à la fleur d’oranger), et du pak choï en toutes occasions.

Pour 2 personnes qui ont bien faim (c’est généralement notre cas) ou 3 appétits d’oiseau :

1 petit oignon ou une grosse échalote
250 g de pak choï
50 g de pousses de soja
Environ 150 g de vermicelles de riz
1/2 cuillère à café de citronnelle fraîche hachée
1 petite cuillère à café de gingembre en poudre (ça marche avec du frais aussi évidemment)
2 cuillères à soupe de Shoyu ou de sauce de soja
1 cuillère à soupe de vinaigre de riz
1 cuillère à soupe d’huile de sésame (pour la marinade, et un peu en plus pour faire revenir l’oignon)
Le jus d’un demi citron (ou plus si vous aimez) (j’aurais bien mis un citron vert mais j’en avais pas)
2 gousses d’ail

Comme tout cuit assez vite, ayez tout bien prêt à jeter dans le wok :
– Lavez le pak choï, et coupez le en séparant le blanc (qui cuit plus lentement) du vert.
– Lavez les pousses de soja.
– Coupez l’oignon ou l’échalote en petits morceaux et mettez le (la) de côté.
– Préparez la marinade dans un petit bol : Shoyu, vinaigre de riz, jus de citron (vert), huile de sésame, citronnelle, gingembre.
– Pressez les gousses d’ail ou émincez les très finemement et mettez les de côté.
– Mettez les vermicelles de riz dans de l’eau chaude pour les réhydrater.

Commencez la cuisson :
– Faites revenir l’oignon dans de l’huile de sésame.
– Quand il commence à devenir translucide, ajoutez le blanc du pak choï. Mettez  une cuillère à soupe d’eau, deux cuillères à soupe de marinade, baissez un peu le feu, couvrez et laissez cuire 5 minutes environ.
– Ajoutez les vermicelles qui ont un peu ramolli, le vert du pak choï, le reste de la marinade, mélangez, couvrez et laissez cuire 2 ou 3 minutes (vérifiez que les vermicelles sont bien cuits).
– Ajoutez les pousses de soja, mélangez.
– Hors du feu, ajoutez l’ail, mélangez.

Vous pouvez rajouter du sésame en plus par dessus, et servir avec un quartier de citron ou de citron vert. Vous pouvez aussi mettre des dés de tofu fumé dedans, mais comme d ‘habitude c’était la dèche chez moi.

Voilà !

Sur ce blog de génie, on peut aussi trouver :

4 commentaires

  1. le pamplemousse chinois!!! ou honey pomelo.
    une de mes plus chouettes découvertes aussi!!
    tous les gens à qui je fais goûter sont conquis (si ça pouvait être pareil avec le veganisme)

  2. Bon ben la prochaine fois que je monte à Paris je m’invite chez toi… Ou alors tu ouvres un resto… ;-)))

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *